Don de matériels roulants et d’équipements à des pisciculteurs

Le Ministre opte pour le développement de l’aquaculture

Le Ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, Gaston Cossi DOSSOUHOUI, a procédé, le mercredi 8 février 2023 à la Direction des Pêches Halieutiques à Cotonou, à la remise de matériels roulants et d’équipements piscicoles à une soixantaine de pisciculteurs béninois.

Le Gouvernement ambitionne de produire du poisson pour nourrir les Béninois et progressivement en réduire l’importation. Et l’une des stratégies pour y arriver est de doter les acteurs du secteur de moyens de production. A cet effet, une soixantaine de pisciculteurs, grâce au Projet de vulgarisation de l’aquaculture continentale, (PROVAC 2), ont été dotés de matériels roulants et d’équipements lors de la cérémonie du lundi 8 février 2023. Il s’agit de 12 Tricycles 4×4 au profit des pisciculteurs producteurs d’aliment local et d’alevins de grande taille pour faciliter le transport des intrants ; 10 pirogues au profit des pisciculteurs exploitant les cages flottantes pour faciliter le déplacement et le convoyage en sécurité des produits ; 135 gilets de sauvetage pour équiper les pirogues mis en place par le Projet de vulgarisation de l’aquaculture continentale (PROVAC2) au profit des pisciculteurs exploitant les cages et de 100 poches de filet de 5mx5mx2m munies de filet de couverture au profit des pisciculteurs producteurs d’alevins et de poissons marchands. Ceci sur financement du budget national d’un coût total de 155 238 987 FCFA. «Si avec insistance, le Gouvernement, chaque année, fait des gestes du genre en direction d’une catégorie donnée, c’est qu’il attend de vous des résultats. Les besoins en produits halieutiques sont énormes. Mais l’essentiel de ce que nous faisons aujourd’hui vient de la pêche. Si l’élevage par nous-mêmes du poisson, donne la garantie de la qualité de ce que nous consommons, nous devons alors nous battre chaque jour pour exceller dans ce domaine. Je suis heureux d’appartenir à un Gouvernement qui sait où il va et qui met les moyens là où il faut pour que la mayonnaise prenne», a dit le Ministre aux bénéficiaires. Car pour lui, il faut mieux produire et réduire les importations de poissons. Dans son intervention, le Directeur des pêches halieutiques a remercié le Chef de l’Etat pour l’attention particulière qu’il accorde à ce secteur. Aron BRITO a ensuite souligné que le Gouvernement, à travers PROVAC 2, vise aussi bien à renforcer les capacités techniques des pisciculteurs mais aussi les accompagner dans l’augmentation de la production locale du poisson. Dominique KPOSSOU, Porte-parole des bénéficiaires, a également dit ses remerciements au Chef de l’Etat et a rassuré le Ministre de la bonne utilisation du matériel et des équipements afin de réaliser les ambitions du Gouvernement dans le secteur.

PFCOM/DIRCOM-PR-MAEP

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.