Gabon – Naufrage : Ali Bongo décrète un deuil national  de 03 jours

Le président gabonais, Ali Bongo Ondimba, a décrété un deuil national de trois jours sur toute l’étendue du territoire, lors d’une brève allocution lundi soir sur la télévision nationale.

Selon lui, « c’est tout le Gabon qui est en deuil » suite au naufrage au petit matin du 9 mars au large de Libreville de l’Esther Miracle, qui a fait plus six morts et une vingtaine de disparus selon un bilan encore provisoire.

« Partout dans le pays, l’émotion et la tristesse sont immenses. J’ai demandé au gouvernement de prendre toutes les mesures afin de prévenir, autant qu’il est possible, de tels drames. En attendant, mardi 14, mercredi 15 et jeudi 16 mars seront des jours de deuil national », a annoncé le président Bongo dans son allocution radiotélévisée.

« En outre, tout au long de ce deuil national, les manifestations festives et sportives dans le pays seront suspendues. Ces jours seront l’occasion d’accompagner en pensées et en prières toutes les familles meurtries », a souligné Bongo.

Pour rappel, au moins un enfant a péri, ainsi que cinq adultes, quand l’Esther Miracle, un navire mixte de transport de passagers et de fret qui reliait Libreville au Port-Gentil a coulé en pleine nuit jeudi 9 mars à quelques encablures des côtes.

« Les services de secours, avec courage et professionnalisme, ont fait un travail remarquable la nuit du drame et les jours qui s’en sont suivis », a relevé le président Bongo tout en remerciant les secouristes qui sont à pied œuvre pour retrouver les victimes de ce naufrage.

Lundi, le coordinateur des opérations maritimes, le chef d’état major de la marine nationale gabonaise, Bekale Meyong, a indiqué à Anadolu que l’épave du navire Esther Miracle a été retrouvée dimanche soir au large de Libreville.

« A l’aide du robot plongeur de la société Perenco Oil & Gas Gabon et des plongeurs de la brigade nautique de la gendarmerie nationale et des équipes de la marine nationale et marchande, l’épave du navire Esther Miracle a été détectée à 30 mètres de profondeur », a indiqué le chef des opérations, Bekale Meyong ajoutant que des recherches vont s’intensifier à l’endroit où l’épave a été retrouvé.

Dans un communiqué publié lundi soir après le discours du président Bongo, le gouvernement gabonais a annoncé l’ouverture d’une enquête et la suspension à titre conservatoire des responsables de la Marine marchande, ainsi que la suspension des activités de l’armateur Royal Coast, propriétaire du navire l’Esther Miracle.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.