Rwanda : la FIFA inaugure un stade en hommage à la légende brésilienne Pélé

La FIFA a inauguré, mercredi, un stade au Rwanda en l’honneur de la légende du football brésilien Pelé, décédée en décembre.

« Le président Kagame et la première dame Jeannette Kagame ont assisté aujourd’hui à l’inauguration du nouveau stade Pelé de Kigali. Le président Kagame a également rejoint le président de la FIFA, Gianni Infantino, pour le tournoi des délégations de football en marge du 73e congrès de la FIFA », s’est félicité le président rwandais Paul Kagame sur Instagram.

Kagame et Infantino, le président de la FIFA, ont participé à un tournoi de football dans des équipes différentes dans le stade nouvellement inauguré, ouvert un jour avant que le Rwanda n’accueille le congrès de la FIFA, jeudi. La FIFA a déclaré dans un communiqué que le gouvernement rwandais avait financé la rénovation du stade, alors que la FIFA avait « contribué au financement de la mise à niveau d’un terrain flambant neuf ».

Lors du 73e congrès de l’instance dirigeante du football mondial tenu à Kigali, au Rwanda, Infantino a été réélu à la tête de la FIFA jusqu’en 2027, à l’issue d’une élection à laquelle aucun autre candidat ne s’est présenté.

Le stade de Kigali a été baptisé du nom de Pelé en hommage à l’icône du football brésilien. Le président de la FIFA ayant demandé, en janvier, à toutes les associations membres de baptiser au moins un stade à son nom après la mort de la légende.

Surnommé « la perle noire », l’ancien attaquant brésilien Pelé est décédé le 29 décembre à l’âge de 82 ans après un long combat contre le cancer. Désigné par la FIFA comme le plus grand joueur du XXe siècle et considéré comme le plus grand joueur de tous les temps, Pelé a été le modèle de football par excellence pour des générations de supporters et de joueurs qui l’ont suivi.Il a participé à la conquête de trois Coupes du monde de la FIFA par le Brésil, en 1958, 1962 et 1970.

Son palmarès comprend notamment 10 titres de Champion de l’État de Sao Paulo et cinq titres du Championnat du Brésil de football (Taça Brasil), ainsi que deux Coupes intercontinentales et deux coupes Libertadores. Il figure dans le livre Guinness des records pour avoir marqué 1 279 buts en 1 363 matches.

flamboyant
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.