« Si Jésus existe, qu’il me tue avant la fin de la journée », l’artiste ivoirien Fing Fang défie Dieu

L’ artiste ivoirien Fing Fang a lancé un défi à Dieu, pour prouver aux chrétiens que Jésus n’existe pas. Il s’est dit prêt à risquer sa vie pour ouvrir les yeux à ses confrères qui adorent le Seigneur.

En effet, l’artiste ivoirien Fing Fang a toujours mis en cause l’existence de Jésus. Selon lui, son évangile est inventé par les blancs afin de contrôler l’Afrique. Et donc, à travers ses comptes sociaux, il s’est lancé dans une bataille contre les chrétiens.

Ce mercredi 19 avril, il a encore choqué l’opinion avec cette publication sur sa page Facebook : « Si Jésus existe comme vous le dites, ma vie n’a qu’à s’arrêter à 15 heures. Dans le cas contraire, alors il n’existe pas. » Et d’ajouter plus tard : « Si à 15 heures, je ne suis pas mort, le blasphème qui va sortir là, hum. Moi-même j’ai peur ».

Il a ensuite publié une vidéo pour appuyer ses propos : « On dit que dans la vie, qui ne risque rien n’a rien. J’ai donc pris le risque de défier Jésus aujourd’hui. Actuellement, il est 12 h 48. Si Jésus existe vraiment, alors que je meurs, que mon cou se coupe. Qu’il me tue pour prouver qu’il existe.

Mais si je ne suis pas mort à 15 heures, c’est qu’il n’existe pas. Je ne suis pas en train de vous provoquer. Je veux juste vous faire comprendre que le christianisme vient du Colomb, et ça n’arrange pas le peuple africain. Les Africains laissent tout dans la main de Dieu, au lieu de chercher à évoluer. Il faut donc éradiquer cette pensée. J’ai pris le risque. Si Jésus existe, que je meurs ».

Les chrétiens ont naturellement réagi en lui assurant qu’il ne mourra pas, parce que Jésus a justement un plan pour lui.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.