Bénin – Cybercriminalité: « on n’a pas besoin de plonger dans la délinquance avant de réussir sa vie » – Léandre Houngbédji

Alors que le gouvernement du Bénin a entrepris une traque sans merci des cybercriminels dans le pays, le porte-parole Wilfried Houngbédji, a tout de même laissé entendre que les repentis devraient bénéficier d’une second chance dans société.

Alors qu’il était invité sur le plateau de la télévision nationale du Bénin ORTB, pour débattre du phénomène de la cybercriminalité et de l’opportunité de la lutte engagée par le gouvernement, le Secrétaire général adjoint de la présidence du Bénin, a estimé qu’il pense qu’au-delà de l’égarement de ces compatriotes, ces derniers pourraient toujours se frayer un autre chemin autre que la délinquance, pour s’en sortir dans la société.

« Je suis de ceux qui ne désespèrent pas de la race humaine », a indiqué Léandre Houngbédji. Il assura que « tout le monde peut se repentir. On peut avoir été le pire des délinquants hier et être demain un exemple dans la société ». Ayant écouté un témoignage d’un cybercriminel sur le plateau, le porte-parole du gouvernement lui a lancé un message d’espoir.

« Je voudrais dire à notre ami ( cybercriminel qui veut se reconstruire ) qu’il peut retrouver le chemin de la vertu, reprendre sa vie et se rebâtir afin que demain, son parcours sert d’exemple et qu’il dise à ses enfants qu’on a pas besoin de plonger dans la délinquance avant de réussir sa vie », a-t-il indiqué avant de rappeler que le Gouvernement a initié plusieurs programmes qui s’adressent également aux artisans.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.