Burkina – Faso : Un douanier dénonce l’installation d’une mafia à la tête de la douane

Il s’agit d’une lettre de protestation de Hamado SAMTOUMA, inspecteur division des douanes,Ex Chef du Service de Renseignement et de l’Analyse du Risque, Directeur Régional Adjoint des douanes de l’ouest contre l’actuel DG de la Douane, monsieur Mathias Kadiogo suite à sa mutation comme enseignant permanent à l’Ecole nationale de la Douane. Il reproche en outre au nouveau DG d’avoir installé une mafia au sein de la Douane. 

Suite à mes messages du 9 mars 2023 sur l’échec de la médiation du syndicat des douanes, le SYNATRAD et la participation discrète du Conseiller Technique du Ministre de l’Economie, des Finances et de la Prospective, sur la prétendue nomination comme enseignant permanent à l’END ( École Nationale des Douanes), suivant Arrêté N° 2023-067/ MEFP/SG/DGD du 20 février 2023, je termine par cet article sur le système d’installation ou d’instauration d’une mafia, à la tête de la douane du BURKINA FASO.

De prime abord, je dirai que je n’ai rien contre mon parent et promotionnaire KADIOGO Mathias. Nous sommes de la promotion FCB 1996 et il est sorti assistant des douanes ( niveau BEPC ) et moi contrôleur des douanes ( niveau BAC).

Je n’ai rien contre mes promotionnaires de la 10ème promotion promotion contrôleurs qu’il a choisi pour l’accompagner dans son action; je sais que certains sont de bonne foi, mais ils ne tarderont pas à savoir dans quelle aventure, on.les a embarqué…

I. Le ton est donné le jour de l’installation de Kadiogo

Le jour de l’installation de KADIOGO Mathias, comme DG , une image va frapper les hommes avertis: c’est le futur DG des Douanes entrain de partager sa joie avec l’un des fraudeurs les plus redoutables du BURKINA ( vous le verrez en boubou blanc, bien que ce fut un vendredi. L’installation était prévue pour jeudi, puis reporté à vendredi. À la vue de ces images, je me suis dit: “ la douane du Burkina est foutue, M’BA YÉ, nous sommes mal partie” , comme l’a dit René Dumond sur l’agriculture de l’Afrique noire , au debut des indépendances.

II. La nomination de Mathias Kadiogo

Le jour de sa nomination, j’ai dit qu’un séisme de magnitude 8/10 a secoué la douane du Burkina et pour cause:

1)C’est un inspecteur central ou ( ce qui m’étonnerait un inspecteur Principal des Douanes). Depuis la nuit des temps, ce sont des inspecteurs divisionnaires qui sont nommés DG des Douanes….

Comment se fait-il que parmi tous les inspecteurs divisionnaires des douanes, on ne trouve pas un seul inspecteur propre, pour diriger la douane et qu’il a fallu prendre un décret pour élever KADIOGO Mathias, au grade d’inspecteur divisionnaire des douanes, pour qu’il puisse occuper le fauteuil au 5ème étage de la DGD.

J’ai compris que l’homme est vanité, mais commet une erreur fatale…. Le 27 décembre 2022, lors des décorations, je lui ai demandé pourquoi il a une dizaine de médailles sur sa poitrine et le Ministre en a 1 et le SG aussi une médaille ( nous étions voisins dans le rang des médaillés)…

2) Cet individu confond dirigé le SYNATRAD et diriger la DGD. Ce sont deux choses complètement différentes. Le DG des Douanes est choisi parmi les inspecteurs divisionnaires chevronnés, qui ont dirigé le département ou la Direction de la Règlementation et de la législation, ou l’inspection technique des douanes ou une direction régionale des douanes ….la liste n’est pas limitative..

Dans un passé récent, la douane était la caisse à sous des partis politiques ou des chefs couturiers ou des grands commerçants fraudeurs…. Elle servait au financement des élections sous le CDP, le MPP… .Les affectations étaient politisés et ce sont les Chefs coutumiers ou les grands commerçants fraudeurs, qui imposaient les Chefs d’offices au DG des Douanes…à tel point qu’en 2021, le SG du SYNATRAD a dit lors d’une formation à l’END, que la douane du Burkina a été vendue aux politiciens, aux commerçants et aux Chefs coutumiers…..

C’est toujours lui le SG du SYNATRAD, que KADIOGO vient de bombarder Chef de la Brigade Mobile des douanes de Ouagadougou, en remplacement du pauvre KOUTOU, qui après avoir trimé 3 ans à la DGD ( au garage) venait d’être nommé Chef BM Ouaga, il y a seulement 4 mois. Il sera éjecté à KOUDOUGOU, au pays du cavalier rouge , pour faire place au Tout Puissant SG du SYNATRAD…HE WINDE!

3) Cette nomination du 20 février est l’une des plus injuste que la DGD ait connue. C’est l’installation d’une MAFIA et je le saurai le lundi 6 mars lors des négociations avec le Chef de la MAFIA KADIOGO Mathias, pour qu’il annule ou change ma prétendue nomination…

Le complot était consommé, on ne pouvait plus revenir en arrière…je le savais, c’est pourquoi je suis venu aux négociations, pour en avoir l’assurance….Pendant que dans les 4 coins du BURKINA, on dit que mon affectation ou nomination sanction est injuste, c’est KADIOGO Mathias tout seul, qui trouve que c’est bien. Pour se justifier, il dit que c’est une salle d’attente, en attendant une nomination plus importante !

De qui se moque t-on ? Tu connais la douane plus que moi? Ou bien, je viens de rentrer à la douane ? Même un bébé douanier, ne va croire à cette arnaque…. En effet le Chef de MAFIA a décidé d’éloigner ou de neutraliser tous ceux qui le gênent ou peuvent le gêner…. En commençant par l’équipe du DG NANA Adama, qui a fait un travail formidable à la tête de la douane et qui était sur le point de redresser la douane, secouée depuis une dizaine d’années par des scandales de toutes sortes. Notre seul salut était l’équipe de NANA Adama et du Comité A-CPI ( Lutte contre la Corruption et la Promotion de l’Intégrité en douane).

J’ai 26 ans de service, mais c’est la première fois que je vois une équipe de la DGD s’attaquée contre vents et marrés à la Corruption au sein des douanes… Des douaniers ont tout fait pour saboter les travaux du Comité A-CPI dirigée parc le Chef NANA Adama, puis par la dame de fer, l’inspectrice divisionnaire et Directrice de Lutte contre la Fraude et la Surveillance du territoire, je cite la Chef SOMDA Pulchérie… le Chef de la MAFIA m’a dit qu’il était obligé de l’enlever, sinon elle menaçait de le déposer dans son village à YAKO! Je pense personnellement que votre place se trouve là-bas !

Peut-être qu’on va vous nommer Chef de village, mais la DGD, c’est trop lourd pour vous, ça vous dépasse, d’où les bavures que vous commettez chaque jour….Vous êtes une personne ambitieuse, c’est bien, un mégalomane, c’est pas bon, une personne vaniteuse, c’est ça qui sera fatale pour vous. Vous croyez que l’argent peut acheter tout le monde au Burkina…vous vous trompez énormément. Il y a des burkinabè que l’argent ne peut pas acheter, ça existe. Vous croyez que vos millions ou milliards mal acquis, peuvent tout faire…NADA! Ça peut faire beaucoup de choses, mais pas toutes les choses. J’espère que vous allez justifier tout ça aux enquêteurs de l’ASLC-LT , au lieu de les menacer de mort….

4) Il y a 2 personnes qui peuvent mettre fin à cette MAFIA à la tête de la Douane : le Président de la Transition et le Premier ministre. Je sais qu’ils vont le faire bientôt, pour éviter de garder un AL CAPONE à la tête de la Douane ! Personnellement le poste de DG des Douanes ne m’intéresse pas. Je suis inspecteur divisionnaire depuis le 1er janvier 2023, mais si on venait à me nommer, chaque mercredi des douaniers seront dégagés en Conseil des Ministres et moi je ne veux pas être la cause de misère ou de la dislocation de certaines familles. Déjà que le Burkina compte des milliers de veuves et orphelins et des millions de PDI, il ne sert à rien de dégager des douaniers corrompus, car par qui il faut les remplacer ?

Feu HOUPHOUET BOIGNY a dit qu’il préfère un ancien voleur qu’il connait, à un nouveau voleur qui peut devaliser sa maison. Je rend hommage aux douaniers du Burkina, qui malgré les conditions difficiles, les risques du métier et l’hypocrisie des certains citoyens font correctement leur travail. Par exemple l’équipe de NANA Adama a mobilisé 945 milliards sur 773 et avait commencé à gagner la bataille de la lutte contre la Corruption en douane et la Promotion de l’Intégrité. Aujourd’hui, la MAFIA va utiliser ça comme du papier hygiénique.

III. Pourquoi  Mathias Kadiogo a peur de moi

KADIOGO sait qu’en matière de renseignement douanier, depuis 2012, je suis le meilleur. Je ne me vante pas. En 2014, j’étais le meilleur Correspondant National du BRLR ( Bureau Régional de Liaison pour le Renseignement ) pour l’Afrique de l’ouest et l‘Afrique Centrale ( confrère Réunion annuelle des CN à Niamey en juin 2014).

La 1ère place était occupée traditionnellement par le Mali,. mais c’est la 1ère fois que le Burkina devance le Mali et à l’époque le CN du Mali a dit que l’élève a dépassé le maître,. puisque j’ai été formé par le CN du Mali Ibrahim Agassalat. Malgré que j’ai quitté le Renseignement en 2014, je suis régulièrement sollicité par les BRLR pour des opérations de lutte contre la fraude et pour exemple, je peux citer :

-la participation à la 9ème réunion annuelle des CN des BRLR AC et AO à Conakry en novembre 2018;

-la participation à la 10ème réunion des CN à Yaoundé en octobre 2019, où j’ai reçu une lettre de félicitations du Directeur du BRLR Afrique Centrale SAMA Étienne II.( qui sera empoisonné le 4 septembre 2022 et dont j’ai participé au nom du BURKINA aux obsèques en novembre 2022.

  • j’ai participé à l’UCO ( Unité de COORDINATION OPÉRATIONNELLE).de l’opération ALAMBA 2 en novembre 2021 à Niamey. L’opération ALAMBA est une opération conjointe des douanes de l’Afrique de l’ouest et du centre, en vue de démanteler les teafics illicites d’armes et des précurseurs chimiques utilisés par les terroristes et autres organisations criminelles, pour fabriquer des EEI ( Engins Explosifs Improvisés).

-depuis 2012, j’ai en charge l’alimentation de la base de données du PGS (.Programme Global Shield de l’OMD ( Organisation Mondiale dss Douanes) et jusqu’à ce jour, je n’ai reçu aucune indemnité pour ce travail de CDR, qui consiste à récolter traiter et envoyer dans la base de données de l’OMD, chaque mois, les statistiques mensuelles succinctes. En 2015, le Chef SRAR a joué son rôle en aliment la base de données, mais de 2016 à 2019, la base n’a pas été alimentée et c’est l’OMD qui a demandé aux douanes du Burkina de me congier cette tâche ingrate que personne ne veut faire. S’il s’agit de nomination à des postes “ juteux”, on ne me voit pas, s’il s’agit des tâches ingrates, on me voit….

Le métier d’enseignant permanent, comme tout métier est une tâche très noble et moi j’enseigne depuis ma 3ème année d’universités en mathématiques et sciences physiques.
Je ne refuse pas d’aller enseigner à l’END comme le pense l’opinion. J’enseigne déjà comme vacataire à l’END depuis 2019 ou 2020…

C’est la manière de me nommer comme enseignant permanent qui me révolte, comme le dit le Président de la Transition….

Si toutefoi, les plus hautes autorités du pays me demandent d’aller enseigner, je le ferai avec plaisir, en laissant la MAFIA s’occuper des opérations commerciales en douane, mais je passerai la moitié du temps à insulter leur cul et la moitié du temps à enseigner….Si c’est ça qu’ils veulent, ils seront servi…. sinon pour le moment j’ai décidé de demander une retraite anticipée ou une démission comme le Ministre d’État BASSOLMA BAZIE……

Ouagadougou, le 10 mars 2023

Hamado SAMTOUMA, inspecteur division des douanes
Ex Chef du Service de Renseignement et de l’Analyse du Risque
Directeur Régional Adjoint des douanes de l’ouest

flamboyant
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.