Le Dr Dénis Assongba reconnaissant envers des femmes de la diaspora béninoise aux États-Unis

Pour leur contribution à l’amélioration des conditions de vie de certains béninois

Le Dr Dénis Assongba reconnaissant envers des femmes de la diaspora béninoise aux États-Unis

« Nul n’a le droit d’être heureux tout seul ». Faisant sienne cette déclaration de Raoul Follereau, le président de l’ONG Midogbékpo et promoteur du festival Africa Vodoun USA, Dénis Assongba encore appelé sa Majesté Dah Tovomandjèhougni reconnait à juste valeur la philanthropie de ces femmes béninoises, coiffeuses de profession, résidant aux États-Unis qui ont décidé de faire parler leur cœur de mère en volant secours de leurs compatriotes béninois dont les cris et les plaintes ont reçu d’elles un écho favorable.

Très touché par l’humanisme et la générosité légendaire de ces femmes béninoises, coiffeuses de profession, résidant aux États-Unis, Dénis Assongba, sa Majesté Dah Tovomandjèhougni, président de l’ONG Midogbékpo et promoteur du festival Africa Vodoun USA ne s’est pas fait prier pour leur témoigner sa gratitude et toute sa reconnaissance. En effet, selon lui, ces femmes lui ont été d’un grand soutien lors du rapatriement de certains corps de béninois décédés à l’époque où il était le président de l’Alliance des béninois de la diaspora américaine. Il a été essentiellement pour ces femmes d’apporter un soutien de taille au président de l’ONG Midogbékpo et promoteur du festival Africa Vodoun USA. Très admiratif du soutien que ces femmes au cœur généreux lui ont apporté à l’occasion de plusieurs événements, l’acteur culturel par excellence, le docteur honoris causa, Dénis Assongba n’a pas manqué d’affirmer qu’il reste redevable à ces femmes qui pour lui restent et demeurent une référence dans le domaine soutien aux plus faibles et aux plus démunis. S’inspirant de de cet exemple assez évocateur de ces femmes béninoises, coiffeuses de profession, résidant aux États-Unis, Dénis Assongba va d’abord rappeler aux uns et autres la nécessité quel que soit leur niveau social de ne jamais manqué de porter assister aux personnes en danger car pour lui ce n’est la quantité du compte en banque qui détermine la qualité du cœur qui donne. Pour Dénis Assongba, tous les béninois a quelques niveau ou ils se trouvent peuvent apporter leur pierre à lutte contre la pauvreté et la misère. Au terme de son intervention, Dénis Assongba, sa Majesté Dah Tovomandjèhougni va inviter toutes les bonnes volontés à soutenir le festival Africa Vodoun USA qui se veut un Creuset de rencontre et de convivialité des ressortissants béninois aux États-Unis.

Stéphane AHINOUHOSSOU

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.